Remodelage, Lissage des Rides, Revitalisation & Réhydratation Cutanées

Toxine botulique : botox

L’injection de botox remplace aujourd’hui les actes chirurgicaux avec des résultats similaires sans période de convalescence ni suites pénibles.


Les injections de toxine botulique permettent de détendre et non pas de « tendre la peau » comme le pensent la majorité des gens. Les muscles peauciers (sous la peau) ne se contractant plus (ou moins), la peau se détend, les plis et les rides s’effacent. Avant l’apparition du botox en médecine esthétique, les chirurgiens effectuaient une section du muscle frontal (celui qui fait plisser le front) pour l’empêcher de se contracter. Ceci se faisait lors d’une opération comme un lifting ou bien par endoscopie. L’injection de botox remplace aujourd’hui cet acte chirurgical avec des résultats similaires sans période de convalescence ni suites pénibles.

En esthétique, on traite surtout, des zones du visage qui présentent des rides d’expression (comme celles du front). Ces rides naissent par la répétition des mouvements de notre visage, lorsque nous manifestons des émotions ou en parlant. Chez les personnes jeunes, la peau redevient lisse lorsque chaque contraction musculaire cesse. Mais avec l’âge, la peau perd son élasticité et sa fermeté. Elle finit alors par garder la marque des sillons liés aux expressions du visage. Par la suite, les rides vont progressivement se creuser et devenir visibles de manière permanente. Il en résulte une « cassure » du derme qui persiste : la ride.

L’injection de botox du front et des tempes intéresse :

  • rides du lion : elles se situent entre les sourcils. Elles apparaîssent lorsqu’on fronce les sourcils pour exprimer un mécontentement où encore une réflexion. Ce sont les rides verticales du front (en savoir plus sur le traitement des rides du lion).
  • rides horizontales du front : elles sont générée par les expressions d’écarquillement des yeux ou par la surprise
  • pattes d’oie : ces rides se forment au coin des yeux et sont générées par les expressions du sourire ou du rire..

Plus accessoirement, d’autres zones peuvent être traitées mais la technique, plus difficile, doit être parfaitement maitrisée :

  • rides fines verticales sur les lèvres : elles apparaissent en parlant et en avançant les lèvres.
  • plis d’amertume de chaque coté de la bouche vers le menton : ils peuvent être atténués quand ils sont dus à une mimique d’amertume répétée (mais pas à un relâchement de la peau des joues)
  • les plissures du nez…

Avant tout traitement, le praticien va effectuer un examen attentif de votre visage afin de savoir si les injections de toxine botulique sont bien adaptées à vos besoins réels. Il ne faut pas avoir des idées préconçues mais prendre en compte les recommandations du praticien. Il est le seul à pouvoir évaluer les résultats possibles sur votre visage. Par exemple, il est possible que vous veniez dans l’optique d’avoir des injections de botox alors que les injections d’acide hyaluronique sont plus indiquées dans votre cas. Il faut d’abord examiner les expressions faciales qui sont propres à chaque personne, tout comme les irrégularités et des problèmes de symétrie du visage. Cette étape va permettre de vérifier que la toxine ne va pas perturber les expressions de votre visage.

La technique est relativement simple puisqu’elle se fait à l’aide de seringues à aiguilles très fines pour des injections sous la peau, peu douloureuses. Le botox s’injecte généralement à quelques millimètres de profondeur (dans les muscles peauciers).  Cela se fait en plusieurs points répartis sur l’ensemble des muscles de la zone traitée. Il faudra environ une dizaine de points d’injection pour les rides horizontales du front. Tandis que pour les rides pattes d’oie, le praticien aura besoin de 3 à 5 points d’injections pour chacune des zones.

Vous pourrez voir les premiers effets au bout de quelques jours seulement. Ce temps est nécessaire pour que la toxine agisse et que les muscles de votre visage se détendent. Après 4 à 6 jours vous constatez un lissage de la zone du visage traitée. Le front, par exemple, devient détendu, perd son caractère sévère et triste. Les plis des pattes d’oie sont très diminués, le regard s’ouvre.

Les premières fois, l’effet des injections diminue après 4 mois. En renouvelant la séance sans trop attendre, il est habituel d’obtenir (après 3 séances) des résultats durant de 6 à 7 mois voire plus longs. Il ne s’agit pas de « paralysie » ou de destruction musculaire qui s’installe mais on perd souvent et progressivement l’habitude de froncer ces zones. Il est habituel de pratiquer les séances à environ 6 ou 7 mois d’intervalle en moyenne.

Attention : les injections de toxine botulique doivent se gérer dans le temps. Il ne faut pas vouloir à tout prix des résultats parfaits dès la première séance. Il est nécessaire de voir et de quantifier les effets de la toxine sur vos rides et mieux modifier les dosages lors des futures séances.




Pour remodeler ou remplir les volumes du visage


Les zones à remplir peuvent être :

    • ourlet des lèvres (repulper et/ou redessiner la bouche)
    • remplir des joues ou des pommettes
    • corriger le nez ou le menton
    • combler des tempes trop creuses
    • remplir des cernes, etc…

Les rides superficielles sont faciles à traiter :


  • sillons naso-géniens (de chaque côté de la bouche)
  • rides fines de la lèvre supérieure
  • rides ou « plis d’amertume » (des coins de la bouche vers le bas)
  • rides jugales (verticales au milieu des joues)
  • rides du lion entre les sourcils
  • rides de la patte d’oie (si elles sont asses profondes, autour des yeux)…

0467380109


Rendez Vous

Contactez-nous

Copyright 2020 © Better Clicks - Digital Marketing Agency

Call Now Button